À quoi ressemblent les sons avec un implant cochléaire ?

Cette question est parfaitement naturelle : après tout, vous choisissez un implant cochléaire pour entendre.

L’audition la plus naturelle possible

Les simulations d'IC sont-elles fidèles ?

Vous avez peut-être trouvé des simulations en ligne reproduisant les sons obtenus grâce à un implant cochléaire. Ces vidéos populaires ou échantillons sonores sont souvent des simulations réalisées à l'aide d'un vocodeur, qui est un outil audio pouvant être utilisé pour synthétiser les voix de manière artificielle.

Il est essentiel de comprendre qu'une « simulation d'implant cochléaire » à l'aide d'un vocodeur n'est absolument pas une représentation fidèle des sons entendus à l’aide d’un implant cochléaire. Le son de ces simulations est très robotique et désagréable à entendre, et il ne reflète aucunement l'expérience réelle des utilisateurs.[ft] [ft]

Pour répondre à cette question, de vastes recherches ont été menées auprès d'utilisateurs d'implants cochléaires souffrant de surdité unilatérale, c'est-à-dire d'une perte auditive au niveau d'une seule oreille. Ces utilisateurs sont capables de comparer directement les sons de leur implant cochléaire avec le même son entendu par leur oreille fonctionnelle (audition naturelle).[ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft]

« Je n'ai jamais trouvé de simulation d'IC qui soit un tant soit peu similaire à la manière dont j'entends avec mes IC. Je trouve que les simulations ont toutes un son robotique et sont insuffisantes dans les tonalités pleines. »

Mary Beth
Utilisatrice d'un implant cochléaire bilatéral

« Si vous cherchez sur Google « simulation d'implant cochléaire », vous trouverez des bandes de bruits de vocodeurs. Je suis ravi d'affirmer que les sons obtenus grâce à un implant cochléaire n'ont rien à voir avec cela. Écouter toute sa vie des sons similaires à ceux d'un vocodeur serait vraiment pénible. Non, heureusement, les sons obtenus grâce à un implant sont différents de ceux d'un vocodeur sinusoïdal ou de bruit. »

Prof. Michael Dorman[ft]
Chercheur en implants cochléaires

L’audition la plus naturelle possible

La philosophie de MED-EL : L’audition la plus naturelle possible

Le principal objectif d'un système d'implant cochléaire est de contribuer à rétablir le sens de l’ouïe humain. En réalité, un implant cochléaire est l'un des seuls dispositifs médicaux capables de rétablir un sens. Mais notre ouïe n'est pas simplement la capacité à détecter des sons ou à comprendre des mots.

Entendre, c'est le rire joyeux d'un enfant, les feuilles qui bruissent sous vos pas, l'exaltation procurée par votre chanson préférée : notre audition va bien au-delà de la simple compréhension d'un son.

Une audition plus naturelle n'est pas simplement synonyme d'une qualité sonore plus agréable. Elle signifie également aider votre cerveau à comprendre et à appréhender plus facilement des sons complexes. Participer à des conversations en groupe ou mieux entendre dans des restaurants bruyants peut ainsi être plus facile.[ft] [ft]

C'est pourquoi notre philosophie chez MED-EL est d'offrir l'audition la plus naturelle possible grâce à nos implants cochléaires. Nous tenons à ce que la qualité sonore de nos implants cochléaires soit équivalente à celle de l'audition naturelle. Pour y parvenir, nous avons passé plus de 30 années à développer des technologies uniques qu'aucun autre système d'implant cochléaire ne peut égaler. Comment ? En concevant nos implants cochléaires de manière à imiter autant que possible la nature.[ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft]

« Mon implant cochléaire idéal serait un implant offrant une expérience auditive si naturelle que son utilisateur l'oublierait. »

Dr. Peter Nopp
Directeur des recherches sur le codage du son, MED-EL

L’audition la plus naturelle possible

Qu'est-ce que l'audition naturelle ?

Vous le savez peut-être, dans le cadre de l'audition naturelle, les sons circulent sous forme de vibrations depuis votre oreille externe, à travers les petits os de votre oreille moyenne, jusqu'à atteindre votre oreille interne, appelée cochlée. La cochlée est un minuscule organe en forme de spirale, rempli de liquide, qui est responsable de la transformation des vibrations sonores en signaux nerveux que votre cerveau interprète en tant que sons.

Sur toute sa longueur, votre cochlée présente des milliers de petites cellules ciliées. Chaque cellule ciliée correspond à une fréquence sonore spécifique, ou tonie, et fonctionne comme un interrupteur. Lorsque les ondes sonores circulent dans la cochlée, elles font osciller ces cellules ciliées d'avant en arrière. Ce mouvement de commutation mécanique de l'extrémité de la cellule ciliée déclenche instantanément un signal nerveux électrique naturel à la base de cette cellule, de la même manière qu'un interrupteur allume une ampoule. Ce signal nerveux emprunte ensuite immédiatement les voies auditives naturelles menant au cerveau.

Lorsque la perte auditive affecte les cellules ciliées sensorielles de votre oreille interne, cela s'appelle la surdité neurosensorielle.

À propos de la surdité neurosensorielle

En cas de surdité neurosensorielle, les cellules ciliées présentes dans l'oreille interne ne fonctionnent plus. La surdité neurosensorielle peut être causée par une exposition aux bruits, des facteurs génétiques, des infections virales et de nombreuses autres conditions.

En cas de surdité neurosensorielle légère, seules certaines cellules ciliées cessent de fonctionner, l'audition est donc seulement partiellement perdue. Plus le nombre de cellules ciliées qui cessent de fonctionner augmente, plus la surdité neurosensorielle est sévère. C'est souvent le cas avec la surdité neurosensorielle progressive touchant les adultes.

Comme vous pouvez le constater, la surdité neurosensorielle survient donc lorsque ces cellules ciliées sensorielles ne fonctionnent pas correctement. Il est toutefois important de comprendre que ces cellules ciliées sont seulement l'une des étapes du processus d'audition naturelle. En cas de surdité neurosensorielle, toutes les autres structures auditives naturelles sont intactes.


Cela peut sembler étrange, mais même en cas de surdité neurosensorielle profonde, le reste des structures délicates de la cochlée peut être sain. Un réseau incroyablement complexe de cellules nerveuses attend simplement d'être réactivé. Si un interrupteur est cassé, vous n'avez pas besoin de remplacer tout le câblage posé dans les parois murales, il vous suffit de remplacer l'interrupteur. C'est à ce moment précis que les implants cochléaires entrent en jeu.

« Une oreille sourde n'est pas une oreille morte ! La fonction du nerf auditif humain persiste après la perte des cellules ciliées et la surdité : une bénédiction pour les personnes sourdes et implantées. »

Prof. Helge Rask-Andersen

L’audition la plus naturelle possible

Fonctionnement des implants cochléaires

Un système d'implant cochléaire se compose d'un audio processeur 1, posé sur votre oreille, et d'un implant cochléaire 2. L'implant cochléaire ne remplace pas votre cochlée. Il est au contraire conçu pour contourner les cellules ciliées non fonctionnelles au moyen d'une stimulation électrique précise. Un porte-électrodes flexible est inséré dans la cochlée pendant l'intervention chirurgicale afin de fournir une série de contacts électriques à proximité des cellules ciliées.

L’audition la plus naturelle possible

Découvrez le fonctionnement des systèmes d'IC


Comment les impulsions électriques d'un implant cochléaire peuvent-elles remplacer l'audition naturelle ?

Dans le cadre de l'audition naturelle, lorsqu'une cellule ciliée est activée par un son, elle déclenche un signal nerveux électrique naturel. Ces signaux électriques naturels sont en fait le moyen qu'utilisent tous nos nerfs pour transmettre des informations à notre cerveau. Donc en réalité, nous avons tous une « audition électrique ».

Lorsqu'un implant cochléaire génère une stimulation électrique, il active la structure nerveuse fonctionnelle la plus proche, par exemple, les cellules nerveuses auditives juste derrière les cellules ciliées non fonctionnelles. Ces cellules nerveuses activées transmettent instantanément le signal tout au long des voies auditives naturelles.

Ainsi, peu importe que le signal ait été émis par une cellule ciliée ou par l'électrode d'un implant cochléaire, il est transmis de la même manière jusqu'au cerveau. Voici donc comment les implants cochléaires sont capables de rétablir la capacité auditive, même chez une personne ayant totalement perdu l'ouïe.

Alors, quel est le facteur de qualité sonore le plus important pour un système d'implant cochléaire ? Vous pensez peut-être qu'il s'agit de l'audio processeur, la partie portée sur l'oreille, car elle contient les microphones et « traite » les sons. L'audio processeur n'est pourtant que le premier maillon de la chaîne auditive.

En réalité, le moindre son que vous entendez via un implant cochléaire transite par le petit porte-électrodes implanté dans votre cochlée. Cette jonction complexe entre technologie et nature est le point à partir duquel les sons circulent depuis un système d'implant électronique vers vos voies auditives naturelles.

C'est la raison pour laquelle le choix d’un implant approprié et du porte-électrodes adapté sont des facteurs si essentiels pour les sons obtenus grâce à un implant cochléaire. Plus cette connexion dans votre cochlée est naturelle, plus votre expérience auditive pourra être naturelle.[ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft]

Vous pouvez mettre à niveau votre audio processeur aussi souvent que votre téléphone portable, mais l'implant, la partie insérée dans la cochlée, est une décision que vous prenez pour de très nombreuses années. C'est pourquoi il est important de choisir votre système d'implant cochléaire en fonction de l'implant et non de l'audio processeur.
L’audition la plus naturelle possible

Qu’est-ce qu’un son ?

Si un implant cochléaire fonctionne avec notre système auditif naturel, pourquoi certains utilisateurs d'implant cochléaire indiquent-ils que leurs implants ont un son robotique, électronique ou déformé ? L'un des principaux facteurs qui influencent les sons obtenus grâce à un système d'implant cochléaire est la similitude avec laquelle l'implant suit et réplique la fonction naturelle de la cochlée.[ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft]

La précision avec laquelle l'implant cochléaire peut représenter la perception de la tonie naturelle est particulièrement importante pour la qualité sonore. Il est essentiel de comprendre que chaque son comprend deux éléments principaux : la sonie et la fréquence (ou tonie).[ft] [ft] [ft] [ft] [ft]

L’audition la plus naturelle possible

La bonne zone

Analysons la manière dont votre cochlée identifie les différentes fréquences sonores selon les différentes zones.

Dans le cadre de l'audition naturelle, chaque tonie ou fréquence sonore spécifique active toujours des cellules ciliées spécifiques correspondant à une zone spécifique dans votre cochlée. C'est comme un clavier de piano s'étendant tout au long de la cochlée, de la base jusqu'à l'extrémité. Cela signifie qu'un gazouillis d'oiseau aigu active les cellules ciliées à la base de votre cochlée, tandis qu'un aboiement de chien grave active les cellules ciliées plus profondément, près de l'extrémité de votre cochlée.[ft]

En fait, cette correspondance zone-tonie est tellement précise et fiable que si vous activez une cellule ciliée particulière, votre cerveau le percevra automatiquement comme ce son spécifique. Tout comme appuyer sur une même touche d'un clavier de piano joue toujours le même son.

Voici donc comment votre cerveau comprend la fréquence des sons. La perception de la tonie est déterminée par les cellules ciliées qui sont activées.

Longueur de l'électrode et couverture de la cochlée

Pour fournir la perception exacte d'un son, vous devez stimuler cette fréquence sonore dans la zone appropriée de la cochlée. Le porte-électrodes d'un implant cochléaire doit être suffisamment long pour couvrir l'intégralité de la cochlée, jusqu'à 720°, afin qu'il puisse stimuler la totalité de la plage naturelle des fréquences sonores. Il est impossible de stimuler avec exactitude les fréquences sonores si le porte-électrodes ne couvre pas cette partie de la cochlée. Ce serait comme essayer de jouer du piano avec les touches que vous ne pouvez pas atteindre.[ft] [ft] [ft]

Contrairement à MED-EL, d'autres entreprises utilisent des porte-électrodes plus courts qui ne peuvent en général stimuler que le premier tour de la cochlée (jusqu'à 450°). Ce premier tour est parfois qualifié de zone auditive à des fins commerciales, ce qui signifierait que seules les fréquences intermédiaires à hautes peuvent être stimulées.[ft] [ft] [ft]

Si un implant cochléaire ignorait toutes les fréquences qu'il ne peut pas atteindre, vous manqueriez énormément de sons au quotidien, comme l'aboiement d'un chien, à 300 Hz. Ces systèmes déplacent simplement tous les sons manquants dans la partie de la cochlée qu'ils peuvent atteindre. Par conséquent, l'aboiement du chien est bien plus aigu, à environ 800 Hz.

Une augmentation significative des fréquences confère souvent aux sons une sonorité « métallique », ils semblent plus ténus et manquent de profondeur. C'est parce que les fréquences basses qui créaient l'effet de profondeur et de densité des sons sont perdues.[ft] [ft] [ft] [ft] [ft]

L’audition la plus naturelle possible

Ne faites pas une croix sur la moitié de votre cochlée

Notre philosophie chez MED-EL est de permettre l'audition la plus naturelle possible grâce à nos implants cochléaires. C'est pourquoi ceux-ci utilisent des porte-électrodes suffisamment longs pour couvrir l'intégralité de votre cochlée, des tonalités graves, comme l'aboiement d'un chien, aux tonalités aigües, comme le gazouillis des oiseaux, en passant par toutes les tonalités intermédiaires. Cette performance n’est possible que grâce à nos porte-électrodes particulièrement souples et flexibles afin de pouvoir être insérés plus profondément et en toute sécurité dans la cochlée.

Nos porte-électrodes sont disponibles dans la plage de longueurs la plus complète possible afin que votre chirurgien puisse choisir celui qui couvre de manière optimale votre cochlée unique. Le plus large éventail possible de sons peut ainsi être stimulé dans les zones naturelles correspondantes de la cochlée. [ft] [ft] [ft] [ft] [ft]

Quelle est la longueur suffisante pour un porte-électrodes d'implant cochléaire ? Les structures naturelles des nerfs auditifs forment environ deux tours dans la spirale de la cochlée. Le porte-électrodes doit donc couvrir un tour et demi à deux tours (540°–720°) pour assurer une utilisation intégrale de la cochlée.

Il s'agit d'un facteur fondamental pour obtenir une qualité sonore plus naturelle avec un implant cochléaire. Des recherches approfondies ont démontré que cette correspondance zone-tonie est le seul moyen fiable d'assurer une perception plus précise de la tonie avec un implant cochléaire.[ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft]

C'est la raison pour laquelle le porte-électrodes pourrait être considéré comme la partie la plus importante de votre implant cochléaire. Il est la base de chacun des sons que vous entendez à travers votre implant cochléaire.

Qu'en est-il des porte-électrodes périmodiolaires qui sont vendus comme « plus proches du nerf auditif » ?

L'une des conceptions de porte-électrodes d'implant cochléaire concurrentes parmi les plus courantes est un porte-électrodes périmodiolaire prévu pour couvrir le premier tour, jusqu'à 450°, de la cochlée. Ces porte-électrodes plus courts sont commercialisés comme étant « plus proches du nerf auditif ».

Le nerf indispensable à votre audition est le nerf auditif. Dans la cochlée, votre nerf auditif prend une forme approximative de sapin de Noël : les extrémités des branches sont les fibres nerveuses individuelles qui atteignent vos cellules ciliées, tandis que plus près du tronc de l'arbre se trouve le ganglion de Corti, qui se poursuit jusqu'au nerf auditif. Les porte-électrodes périmodiolaires s'enroulent plus près du centre de la cochlée ; ils sont donc plus susceptibles de stimuler le ganglion de Corti que les extrémités des fibres.

Bien que cette caractéristique soit souvent présentée comme un avantage, il s'agit en réalité d'une nécessité pour le fonctionnement fondamental du système. En effet, si ces porte-électrodes périmodiolaires ne sont pas suffisamment près du ganglion de Corti, la perte de performance peut être importante. Les contacts d'électrode sont proches les uns des autres. Des problèmes de chevauchement de la stimulation peuvent donc survenir s'ils ne sont pas suffisamment près du centre de la cochlée.[ft]

Plus important encore, la perception de la tonie n'a rien à voir avec le degré de proximité de l'électrode avec le centre de la cochlée. Les fibres nerveuses des cellules ciliées et le ganglion de Corti partagent exactement la même cartographie des zones-tonies sur environ deux tours de cochlée. Cela signifie qu'être « plus proche du nerf auditif » n'est absolument pas gage d'une « qualité sonore plus naturelle ». Prenez l'exemple des nerfs de votre coude : ils sont plus proches de votre cerveau que ne le sont les extrémités de vos doigts, mais celles-ci sont bien sûr plus précises. Et si la moitié des structures naturelles du nerf auditif n'est pas couverte par l'électrode, pouvez-vous honnêtement qualifier cette conception comme étant « plus proche du nerf auditif » ? C'est la raison pour laquelle la longueur de l'électrode est un point si crucial.[ft]

Certains prétendent également que ces électrodes se trouvent « dans la voie intérieure » de la cochlée, de sorte qu'elles peuvent stimuler sur une longueur similaire à celle des porte-électrodes plus longs. Cela n'est absolument pas étayé par des tests cliniques. Les imageries post-opératoires indiquent systématiquement que ces portes-électrodes couvrent uniquement le premier tour de la cochlée.


Qu'en est-il du nombre de contacts d'électrode ? Est-il préférable d'en avoir 22 plutôt que 12 ?

Si vous avez effectué des recherches sur les implants cochléaires, vous avez peut-être lu que « 22 contacts actifs sont mieux que 12 » sur un porte-électrodes. Cet argument semble bien sûr logique, car un contact d'électrode est le point où l'implant stimule la cochlée. Cette voie de stimulation est souvent appelée « canal d'électrode ». Il convient toutefois de prendre deux éléments en considération. Le système d'implant est-il limité aux canaux d'électrode physiques ou l'implant est-il suffisamment sophistiqué pour créer des canaux virtuels ? Et où sont situés les contacts d'électrode dans la cochlée ?

MED-EL, jusqu'à 250 canaux

Campagne_CtNH_électrode_dans_cochlée_MED-EL

Des systèmes d'implant cochléaire plus sophistiqués peuvent utiliser la stimulation séquentielle coordonnée ou parallèle sur deux contacts d'électrode ou plus. En coordonnant précisément la stimulation entre deux contacts d'électrode adjacents, il est possible de créer des canaux d'électrode « virtuels » supplémentaires qui agissent comme des contacts d'électrode supplémentaires entre ces deux contacts d'électrode physiques réels. Les nerfs sont activés lorsque le courant de stimulation est le plus puissant afin que vous puissiez créer des pics localisés en déplaçant l'équilibre entre les contacts d'électrode. Cela signifie que le besoin de nombreux contacts d'électrode physiques est efficacement remplacé par ces contacts d'électrode virtuels.[ft]

Ainsi, un implant MED-EL avec 12 canaux d'électrode physiques peut stimuler jusqu'à 250 canaux virtuels dans la cochlée, ce qui assure une expérience auditive riche et complète qui n'est pas limitée par le nombre de contacts d'électrode. Vous pouvez vous représenter cela comme la possibilité d'appuyer sur toutes les touches d'un piano même si vous ne possédez que 10 doigts. Si vous pouvez atteindre les deux extrémités du piano, vous pouvez atteindre les touches entre-deux. Cette puissante technologie fait partie de notre codage du son FineHearing inclus par défaut.

Autres systèmes, jusqu’à 22 canaux

Campagne_CtNH_électrode_dans_cochlée_concurrence

En revanche, si un implant possède 22 contacts, mais n'est pas conçu pour créer des canaux virtuels, cela revient à ne pouvoir jouer que sur 22 touches de piano. De plus, en raison des stratégies actuelles de codage du son intégrées à ces implants, seules 8 électrodes sur 22 sont actives simultanément, donc la mention « électrodes les plus actives » n'est pas vraiment juste. Il est certainement possible de fournir des résultats acceptables avec une telle conception, mais elle ne peut en aucun cas être qualifiée de « plus sophistiquée » simplement parce qu'elle possède davantage de contacts d'électrode. En outre, un plus grand nombre de contacts d'électrode sur un porte-électrodes court peut rendre ce dernier plus rigide et donc plus susceptible d'endommager les structures naturelles de votre cochlée.[ft]

Mais ce qui importe le plus est l'emplacement de ces contacts d'électrode. Si le porte-électrode possède 16 ou 22 canaux d'électrode physiques qui ne couvrent que la première moitié de la cochlée, alors la moitié de la plage de fréquences naturelle est ignorée. Même si vous placiez 1 000 contacts d'électrode sur un implant, mais que le porte-électrode ne couvrait que la moitié de la cochlée, le résultat serait le même. Le son « métallique » artificiel est causé par la contrainte de déplacement des fréquences vers le haut et non par la limitation du nombre de contacts d'électrode physiques.


Vous entendrez peut-être que le porte-électrodes n'est pas important, car notre cerveau s'adapte pour corriger tout décalage. De nombreuses études ont démontré que même après des années d'expérience, les utilisateurs d'implant cochléaire avec porte-électrodes courts ne s'adaptent pas de manière suffisamment fiable pour corriger les décalages.

Mais surtout, pourquoi forcer l'adaptation si elle n'est pas nécessaire ? C'est la raison pour laquelle notre objectif chez MED-EL est d'offrir une entrée sonore aussi naturelle que possible dès le début. Nous voulons laisser votre cerveau se concentrer sur l'ajustement de votre expérience auditive et sur l'amélioration de vos capacités dans les environnements plus exigeants.[ft] [ft] [ft]

L’audition la plus naturelle possible

Le bon rythme

Dans le deuxième tour de la cochlée, il existe un deuxième type de codage du son pour une précision encore supérieure dans le cadre de l'audition naturelle. Parallèlement au codage par zone, que nous avons décrit ci-dessus, le deuxième tour de la cochlée utilise le codage temporel ou rythmique. Pour simplifier, le codage par zone examine quelle cellule ciliée est activée, tandis que le codage rythmique examine à quelle vitesse, rapide ou lente, cette cellule ciliée est activée et désactivée par une onde sonore.

Cela signifie que vous devez être dans la bonne zone et avoir le bon rythme.

Pourquoi le codage rythmique est-il important ?

Dans ce codage rythmique naturel, le rythme du signal nerveux dépend du rythme de l'onde sonore. Par exemple, l'aboiement d'un chien, dont la fréquence est de 120 Hz, provoque chez la cellule ciliée située dans la zone de 120 Hz de la cochlée le déclenchement de 120 signaux nerveux par seconde. Votre cerveau peut ensuite interpréter avec précision ce comportement comme un son de 120 Hz.

Ce codage rythmique est particulièrement important pour la qualité sonore de l'implant cochléaire, car dans le deuxième tour de la cochlée, il peut primer sur le codage par zone. Par conséquent, même si vous êtes dans la bonne zone, vous devez tout de même avoir le bon rythme.

Par exemple, pour un son de 120 Hz stimulé dans la zone correcte de la cochlée, si vous utilisez un rythme de stimulation fixe standard de 800 impulsions électriques par seconde, vous activez les cellules nerveuses qui enverront des signaux 800 fois par seconde. Votre cerveau comprendra probablement ce message comme une tonalité augmentée, plus proche d'un signal sonore de 800 Hz. La qualité sonore paraîtra évidemment peu naturelle. C'est ce que l'on appelle parfois la « confusion de la tonie » (pitch confusion).[ft] [ft] [ft]


Pourquoi nous préoccupons-nous chez MED-EL de détails si précis dans la cochlée ? Avec les longues électrodes MED-EL, vous pouvez atteindre la plus large plage de fréquences naturelles, jusqu'au deuxième tour où ce codage rythmique est important afin de permettre l'audition la plus naturelle possible.

Pour les autres entreprises qui proposent uniquement des porte-électrodes courts qui couvrent seulement la moitié de la cochlée, ce codage rythmique importe peu, car elles ne peuvent généralement pas atteindre le deuxième tour de la cochlée. Et sans codage rythmique précis, cela n'aurait aucun sens que ces systèmes concurrents possèdent des électrodes plus longues, car ils ne seraient toujours pas en mesure de percevoir précisément la tonie dans les fréquences basses.[ft] [ft] [ft]

Comme lorsque vous lisez un vinyle trop rapidement, si vous stimulez trop rapidement, vous produisez un son anormalement aigu.
L’audition la plus naturelle possible

FineHearing

Si vous pouvez combiner une zone précise et des informations rythmiques précises, vous pouvez obtenir une concordance très proche avec la perception naturelle des tonalités. C'est la raison pour laquelle nous avons développé notre technologie unique de concordance des rythmes FineHearing.

FineHearing est le seul codage du son pour implants cochléaires qui adapte instantanément le rythme de stimulation des contacts d'électrode dans le deuxième tour en fonction des fréquences naturelles des sons entrants.

En combinant les longs porte-électrodes avec la technologie FineHearing, vous bénéficiez d'une stimulation plus précise et plus naturelle de la totalité de la cochlée. Elle est conçue pour offrir l'expérience auditive la plus naturelle possible avec un implant cochléaire.[ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft]

L’audition la plus naturelle possible

Entendre le plus naturellement possible est un avantage au quotidien. Vous pouvez percevoir vos sons préférés de manière plus naturelle et familière. Un grand nombre de nos utilisateurs indique pouvoir apprécier la musique, ce qui serait très difficile si la qualité sonore n'était pas naturelle.

Une qualité sonore plus naturelle signifie également utiliser notre incroyable système auditif naturel dans le but pour lequel il a été créé. Votre cerveau peut ainsi interpréter plus facilement les environnements d'écoute complexes afin que vous puissiez mieux entendre dans les configurations bruyantes.[ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft] [ft]

  • Une qualité sonore aussi naturelle que possible
  • Exploitation du plein potentiel de la cochlée naturelle
  • Expérience auditive plus riche et complète
  • Qualité/Perception de la musique plus naturelle
  • Meilleure audition, dans les lieux calmes comme bruyants
  • Meilleure localisation des sons
L’audition la plus naturelle possible

À quoi ressemblent les sons avec un implant cochléaire MED-EL ?

Tout comme apprendre à jouer d'un instrument de musique, apprendre à entendre avec un implant cochléaire exige du temps, de l'entraînement et de la patience. L'expérience auditive de chacun sera différente. Le jour de l'activation, de nombreux utilisateurs peuvent uniquement entendre des bips et des sons inconnus, tandis que d'autres sont déjà capables de comprendre les voix. Heureusement, cet effort en vaut la peine, car les implants cochléaires peuvent efficacement rétablir la capacité à entendre les sons de la vie.

De nombreux systèmes d'implant cochléaire fournissent des niveaux raisonnables de compréhension des conversations, notamment dans les environnements calmes. Mais chez MED-EL, nous estimons qu'un implant cochléaire ne doit pas se limiter à un niveau « suffisant et raisonnable ». Au lieu de seulement tester la compréhension des mots de nos utilisateurs dans une cabine de test, nous voulons nous assurer qu'ils profitent d'une audition optimale au quotidien.

Alors, dans quelle mesure leur implant cochléaire MED-EL est-il utile ? Et à quel point leur expérience auditive est-elle proche de l'audition naturelle ?

Nous avons demandé à plus de 100 utilisateurs d'IC MED-EL d'évaluer dans quelle mesure ils sont d'accord avec les déclarations suivantes, sur une échelle de 0 (=« En total désaccord ») à 10 (=« Totalement d'accord »). Les résultats combinés de ces évaluations sont présentés ci-dessous.[ft]

Utiliser le téléphone

7,5/10

J'entends bien au téléphone avec mon audio processeur.

7,6/10

Avec mon audio processeur, je me sens confiant(e) au téléphone.

Écouter de la musique

7,5/10

La musique me semble naturelle.

7,7/10

J'apprécie d'écouter de la musique avec mon système d'implant cochléaire.

Suivre des conversations

8,1/10

Les conversations me semblent naturelles et compréhensibles.

8,9/10

Écouter une personne dans un environnement calme exige peu de concentration.

7,2/10

En présence de bruits de fond, je suis capable de suivre une conversation (par exemple lors d'une fête/au restaurant).

Expérience auditive générale

8,0/10

Évaluez la qualité sonore de votre audio processeur, par exemple pour la musique, en extérieur ou lors des conversations.

Profiter de la vie réelle

Comme vous pouvez le constater, les implants cochléaires peuvent offrir bien plus que la simple capacité de comprendre les mots. Grâce à MED-EL, votre implant cochléaire peut signifier profiter d'une conversation animée, décrocher le téléphone avec confiance et redécouvrir la musique que vous aimez.

Bénéficier d'une audition plus naturelle peut contribuer à retrouver votre liberté de vivre de manière indépendante, à vous redonner confiance pour affronter les nouveaux défis et à éprouver le bonheur de véritablement renouer avec vos amis et votre famille.

L’audition la plus naturelle possible

Choisir MED-EL : une vie entière pour entendre

Pourquoi choisir MED-EL ? Nous l'avons constaté, en matière de qualité sonore, notre philosophie unique de proximité avec l'audition naturelle distingue MED-EL de tout autre système d'implant cochléaire.

Mais il existe bien d'autres raisons pour lesquelles nos utilisateurs adorent leurs systèmes d'implant MED-EL : fiabilité éprouvée, connectivité sans fil, charge sans fil, compatibilité bimodale, audio processeurs tout-en-un et bien plus.

  • Expérience auditive la plus naturelle possible
  • Fiabilité éprouvée
  • Un partenaire attentif pour la vie
Mais surtout, nous serons toujours présents pour vous accompagner. Chez MED-EL, nous comprenons qu'un implant est un choix pour toute une vie, nous nous engageons donc à toujours être présents à vos côtés.
L’audition la plus naturelle possible

Nous sommes à vos côtés

Chez MED-EL, depuis plus de 30 ans, nous rapprochons les familles grâce à des implants auditifs qui bouleversent des vies. Lorsque nos fondateurs ont entrepris de créer le premier implant cochléaire moderne, leur objectif était de surmonter la perte auditive comme barrière à la communication et à la qualité de vie. Aujourd'hui, nous sommes devenus une entreprise de plus de 2 400 employés couvrant plus de 130 pays et nous sommes toujours guidés par les principes immuables de nos fondateurs.

Nous avons toujours été des scientifiques dans l'âme. Il y a près de 40 ans, nos fondateurs Ingeborg et Erwin Hochmair ont changé le monde en inventant l'implant cochléaire microélectronique multicanal. Leur esprit pionnier et leur passion pour la découverte ont toujours caractérisé MED-EL.

Notre réseau de soutien dédié et nos ingénieurs cliniques locaux veillent à ce que nos utilisateurs soient toujours bien soignés. Et lorsque nous créons une nouvelle technologie, nous nous assurons qu'elle est compatible avec les précédents implants commercialisés afin que chacun puisse en profiter. Avec MED-EL, nos utilisateurs savent qu'ils peuvent toujours compter sur nous pour profiter d'une meilleure audition tout au long de leur vie.

Lorsque vous serez prêt à franchir l'étape suivante, nous serons présents pour vous accompagner tout au long de ce parcours.



Nous contacter

MED-EL utilisera les informations que vous avez fournies dans ce formulaire pour vous contacter et vous fournir des mises à jour et du contenu marketing. Veuillez nous indiquer les moyens de communication par lesquels vous souhaitez que nous vous informions :

Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désabonnement situé au bas de chaque e-mail que nous vous envoyons ou en nous contactant à l'adresse suivante : marketing@medel.com. Nous traiterons vos informations avec respect. Pour en savoir plus à propos de nos pratiques de confidentialité, consultez notre page Politique de confidentialité. En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces conditions.