Comment fonctionne la
stimulation Electrique Acoustique ?

L'EAS combine la technologie de l'implant cochléaire et l'amplification acoustique en un seul système. Le traitement simultané des informations relatives aux signaux acoustiques et électriques présente plusieurs avantages. Cette technologie fonctionne de la manière suivante :
Un implant cochléaire transforme les sons quotidiens en impulsions électriques codées. Ces impulsions stimulent le nerf auditif. Le cerveau interprète ces signaux comme des sons.

  1. Les sons de fréquences aiguës sont captés par le microphone de l’audio processeur puis codés.
  2. Le code est envoyé vers l'antenne, puis transmis à travers la peau.
  3. L'implant interprète le code et envoie des impulsions électriques vers les électrodes dans la cochlée.
  4. Le nerf auditif transmet ces signaux au cerveau.
     
L'amplification acoustique permet d'amplifier le volume des sons que la cochlée est encore capable de percevoir. Pour l'EAS, seules les fréquences graves sont amplifiées.
  1. Les sons de fréquences graves sont captés par le microphone, puis traités de manière numérique.
  2. Les sons sont amplifiés par l'écouteur situé dans l'oreillette et transmis par l'embout au conduit auditif.
  3. Les sons atteignent les zones saines de la cochlée responsables du traitement des sons de fréquences graves.
  4. Le nerf auditif envoie les signaux au cerveau.

Les dispositifs d'implants cochléaires MED-EL (CONCERTO, CONCERTO PIN, OPUS2 et RONDO) sont fabriqués par MED-EL GmbH, Autriche. Ces dispositifs médicaux sont des produits de santé réglementés qui portent, au titre de cette réglementation, le marquage CE.

Les implants cochléaires sont destinés aux personnes atteintes de surdités neurosensorielles (surdités de perception) bilatérales sévères à profondes, après échec ou inefficacité d’un appareillage acoustique conventionnel. Lire attentivement les instructions figurant sur la notice d'utilisation. Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de santé compétent au regard de ces dispositifs.

© 2017 MED-EL