Deux oreilles valent mieux qu'une

Implantation cochléaire bilatérale

L'implantation bilatérale consiste à poser un implant cochléaire dans chaque oreille. L'audition binaurale, qui désigne le fait d'entendre avec les deux oreilles, présente des avantages évidents comme une amélioration de la compréhension dans le bruit, une meilleure intelligibilité et localisation sonore1. On s'accorde généralement à dire que l'audition « stéréophonique » (avec les deux oreilles) est moins fatigante que l'audition « monophonique » (avec une seule oreille). La société MED-EL a proposé l'implantation cochléaire bilatérale pour la première fois en 1996 et est depuis leader dans ce domaine.

Implants bilatéraux chez l'enfant
Les enfants implantés constituent un groupe unique. Contrairement aux adultes qui peuvent avoir entendu avant de perdre l'audition, les enfants apprennent généralement à entendre en utilisant uniquement les sons transmis par l'implant cochléaire. Il est connu que l'apprentissage tardif de certaines choses, comme une deuxième langue par exemple, est plus difficile et nous savons depuis longtemps qu'au cours de la petite enfance, il existe une « période critique » pendant laquelle l'enfant aura le plus de chance d'utiliser les sons perçus pour le développement du langage. Par exemple, des études ont illustré le fait que l'implantation bilatérale avant l'âge de 3 ans et demi permettait aux enfants d'exploiter au mieux les capacités d'apprentissage du cerveau2,3,4

Une étude rétrospective basée sur un questionnaire complété par les parents5 a révélé que la qualité de l'audition chez l'enfant était nettement meilleure après une implantation bilatérale. Les enfants porteurs d'implants bilatéraux répondent beaucoup plus rapidement que les autres lorsqu'ils sont en groupe. De la même manière, ils réagissent de manière plus vive et plus appropriée dans les situations quotidiennes, et l'acquisition du langage se fait spontanément. En outre, les efforts auditifs sont moindres et les parents rapportent que leur enfant est moins fatigué après l'école ou le jardin d'enfants. Les parents d'enfants porteurs d'implants bilatéraux rapportent souvent des bénéfices évidents en termes de compréhension de la parole ainsi qu'une augmentation de la confiance en soi chez leur enfant.

Implants bilatéraux chez l'adulte
Les avantages propres à l'implantation bilatérale ont également été bien documentés chez l'adulte. Plusieurs études ont fait état du rétablissement de la capacité à localiser les sons6,7,8,9. Elles ont également mis en évidence que les adultes porteurs d'implants bilatéraux bénéficiaient de tous les avantages binauraux dont profitent les personnes normo-entendantest10,11,12,13. En outre, il apparaît que les performances de l'implant cochléaire ne sont pas liées à l'âge d'implantation chez l'adulte14, aussi un adulte âgé peut obtenir les mêmes performances que celles d’un adulte plus jeune.

Intervention chirurgicale
La plupart des chirurgiens s'accordent à dire que l'implantation d'un deuxième dispositif ne diffère en rien de l'implantation du premier. Les critères de sélection pour l'implantation et les risques chirurgicaux restent les mêmes, et les bénéfices/limites potentiels d'un implant s'appliquent également au deuxième implant. Cependant, l'équipe responsable de l'implantation peut énoncer des recommandations ou des avis différents quant au moment adéquat pour réaliser l'intervention. Les implants bilatéraux peuvent être mis en place simultanément ou de manière différée, en fonction de votre décision et de votre entretien avec le chirurgien.

Si vous envisagez une implantation bilatérale pour vous ou votre enfant, nous vous conseillons d'en parler avec votre centre d'implantation et l'équipe chargée de l'implantation. Ils pourront vous aider à définir les attentes adéquates en fonction de vos antécédents et de l'expérience déjà vécue avec un implant. Il est également très utile de parler à d'autres porteurs d'implants bilatéraux. Voilà pourquoi nous avons créé un site Internet qui vous permet de prendre contact, de partager votre expérience et de discuter en direct avec d'autres porteurs d'implants bilatéraux MED-EL. Connectez-vous dès maintenant à l'adresse www.hearpeers.com

L'avantage MED-EL
Les nombreuses caractéristiques techniques des systèmes d'implant cochléaire MED-EL en font des implants particulièrement adaptés à l'implantation bilatérale. Plus précisément, grâce à la technologie de traitement de la structure fine associée aux électrodes spécialement flexibles permettant une insertion profonde dans la cochlée, l'utilisateur peut bénéficier d'une quantité optimale d'informations acoustiques. Le traitement de la structure fine se rapporte à la quantité d'informations que l'implant peut délivrer à l'oreille et de la précision de ces informations.

Les recherches ont montré que la structure fine d'un son constitue le principal vecteur d'informations temporelles, facilitant ainsi la localisation spatiale des sources sonores. Le traitement de la structure fine se rapproche du fonctionnement de la cochlée normale et s'est avéré positif dans la compréhension de la parole15. Le fait de pouvoir utiliser une seule télécommande FineTuner pour les deux implants constitue également une fonction innovante et rend son utilisation conviviale pour les patients, quel que soit leur âge. Pour finir, les accessoires d'écoute assistée permettent aux porteurs d'implants bilatéraux d'accéder aux sons en stéréo lors de l'utilisation d'autres dispositifs, comme un lecteur MP3.
  1. Laske R.D., et al., 2009. Subjective and Objective results after bilateral cochlear implantation in adults. Otol Neurotol. Vol. 30. pp.313-318
  2. Sharma, A., Dorman, M. F., Kral, A. (2005). The influence of a sensitivity period on central auditory development in children with unilateral and bilateral cochlear implants. Hearing Research, 203, 134-143.
  3. Sharma, A., Gilley, P., Martin, K., Roland, P., Bauer, P., Dorman, M. (2007). Simultaneous versus sequential bilateral implantation in young children: Effects on central auditory system development and plasticity. Audiological Medicine, 5(4), 218-223.
  4. Sharma, A., and Dorman, M. (2006). Central Auditory Development in Children with Cochlear Implants: Clinical Implications. Advances in Otorhinolaryngology. Vol 64. Basel: Karger pp 66-88.
  5. Winkler F et al., The Wurzburg questionnaire for assessing the quality of hearing in CI children (WH-CIK ). J Laryngorhinootologie. 2002 Mar:81(3):211-216.
  6. Nopp, P., Schleich, P., D’Haese, P. (2004). Sound localisation in bilateral users of MED-EL COMBI 40/40+cochlear implants. Ear and Hearing, 25, 205-214.
  7. Schoen, F., Mueller, J., Helms, J., Nopp, P. (2005). Sound localisation and sensitivity to inter-aural cues in bilateral users of the MED-EL COMBI 40/40+ cochlear implant system. Otology and Neurotology, 26, 429-437.
  8. Senn, P., Kompis, M., Vischer, M., Häusler, R. (2005). Minimum audible angle, just noticeable interaural differences and speech intelligibility with bilateral cochlear implants using clinical speech processors. Audiology and Neurotology,10, 342-352.
  9. Grantham, D., Ashmead, D., Ricketts, T., Labadie, R., Haynes, D. (2007). Horizontal-plane localisation of noise and speech signals by postlingually deafened adults fitted with bilateral cochlear implants. Ear and Hearing, 28(4),524-41.
  10. Müller, J., Schön, F., Helms, J. (2002). Speech understanding in quiet and noise in bilateral users of the MED-EL COMBI 40/40+ cochlear implant system. Ear and Hearing, 23, 198 206.
  11. Schön, F., Müller, J., Helms, J. (2002). Speech reception thresholds obtained in a symmetrical four loudspeaker arrangement from bilateral users of MED-EL cochlear implants. Otology and Neurotology, 23, 710-714.
  12. Schleich, P., Nopp, P., D’Haese, P. (2004). Head shadow, squelch and summation effects in bilateral users of the MED-EL COMBI 40/40+ cochlear implant. Ear and Hearing, 25, 197-204.
  13. Litovsky, R., Parkinson, A., Arcaroli, J,. Sammeth C. (2006). Simultaneous bilateral cochlear implantation in adults: a multicentre clinical study. Ear and Hearing, 27(6), 714-31.
  14. Noble W., et al., 2009. Younger- and Older-Age Adults with Unilateral and Bilateral Cochlear Implants: Speech and Spatial Hearing Self-Ratings and Performance. Otology & Neurotology. pp.1-9 
  15. Harnisch et al. Performance of long-time Tempo+ users is improved after switching over to the OPUS2 speech processor. Presented at the 9th European Symposium on Paediatric Cochlear Implantation, Warsaw, 2009

© 2017 MED-EL